Nous consulter

Pugny-Chatenod

Une maison d’architecte en surplomb du lac

Située dans un secteur hautement résidentiel des hauts d’Aix-les-Bains, cette maison d’architecte gorgée de lumière met tout en œuvre pour offrir à ses occupants une croisière idyllique vers un éternel point de mire ; le lac du Bourget. Ornée de balcons, de baies vitrées et de lucarnes démesurées, elle est ancrée à un terrain plat orné d’une piscine chauffée. Sécurisée, munie d’une domotique performante, d’une isolation à la pointe et d’un système de ventilation écologique, elle se place à la proue du confort de vie moderne. Alors sans plus attendre, embarquez pour une excursion sans équivoque…

Maison d'architecte SavoieSur les flancs du mont Revard, une maison d’architecte impose ses lignes modernes aux constructions traditionnelles de Pugny. Commune résidentielle baignée par une atmosphère rurale, elle est traversée par la route du Revard ; voie royale qui mène Aix-les-Bains aux plateaux des Bauges et aux stations préalpines. Le village bucolique offre des vues époustouflantes sur la vallée lacustre et ce n’est pas anodin si Jean-Pierre Frey y établit l’une de ses œuvres en 2009. Architecte, urbaniste, sociologue et enseignant aux plus prestigieuses écoles de Paris, de Constantine, de Tunis et de Rabat, l’érudit choisira les hauteurs d’Aix-les-Bains pour élever cette maison design. Aux allures de nef des temps modernes, le bâtiment fait cap vers l’ouest « toutes toiles dehors », afin d’ombrager la terrasse prolongée jusqu’à la piscine chauffée. Cette dernière, toute bordée de bois qu’elle est, s’étend sur 11,30 mètres en longueur et 4,50 mètres en largeur ; des dimensions idéales pour voguer à dos de matelas gonflable sous un soleil dont les rayons ne s’absenteront que de nuit… Si le jardin est exposé tout au long de la journée, c’est dans un état d’esprit similaire que l’architecture de la maison a été pensée, de façon à capter un maximum de luminosité. À la quantité d’ouvertures extérieures qui ornent la maison s’ajoutent de spacieux balcons rattachés à des façades aux arêtes ciselées, orientées à l’ouest, au sud et au sud-ouest. La précision de ces procédés de construction témoigne de l’importance laissée à la lumière, de façon à optimiser le confort de l’habitat au jour le jour et de restreindre la dépendance énergétique de la maison. Une fois de plus, on constate que construire moderne, c’est aussi construire écolo. Et pour preuve, oxygénée par une VMC hygrométrique et munie d’un vide sanitaire occupant la moitié du sous-sol de 195 m2, la maison dispose de moyens de lutte peu énergivores contre les désagréments liés au froid et à l’humidité. À ces dispositifs « pharaoniques » qui préserveront toute la jeunesse de l’habitat, s’ajoutent une aspiration centralisée et une cheminée design qui fait l’angle du séjour double en L. Celui-ci, dont les pans extérieurs auront été découpés en portions généreuses afin d’y insérer de larges baies vitrées ; ouvre sur la terrasse en bois et offre une vue dégagée sur la chaîne de l’Épine, tandis qu’une ouverture annexe donne sur un bois de 400 m2 et sa rivière, accolé au jardin par le nord. La grande pièce de vie est desservie par quatre marches, au sommet desquelles se dessine une immense entrée cathédrale qui fait prendre toute la mesure des volumes de la villa d’architecte. Une entrée secondaire donne quant à elle un accès direct à une buanderie et à un bureau par un escalier de service. Le grenier situé en continuité, lui, est prêt à être aménagé. De retour au rez-de-chaussée, une porte à galandage double en verre trempé laisse à la guise des propriétaires le choix de laisser la cuisine en inox ouverte, ou bien de la séparer du séjour double. Entièrement équipée, elle est munie d’un coin repas intégré et ouvre elle aussi sur le jardin. Outre les pièces de vie, le rez-de-chaussée se compose d’une suite parentale orientée plein sud avec accès direct à la piscine, d’un dressing et d’une salle d’eau couverte d’un parquet pont de bateau, munie d’une fenêtre avec vue sur le jardin. Au-dessus, le premier étage est composé de deux paliers. Trois chambres avec balcon, un coin TV avec rangement qui communique avec le bureau ainsi qu’une salle de bains munie d’une double vasque et d’un velux constituent le premier. Le second palier comporte une quatrième chambre avec balcon, une salle d’eau et un dressing commun à tous les occupants de l’étage. Enfin, le sous-sol, auquel on accède aussi bien par l’intérieur que par l’extérieur, dispose d’une salle aménageable en cinéma. Outre ses locaux techniques, il est muni d’un garage double carrelé, d’un atelier et d’une cave à vin avec ventilation, afin de préserver une température constante. En surplomb d’Aix-les-Bains et de son lac, cette maison d’architecte est le théâtre d’une alliance scellée entre le faste et l’harmonie.

Rédigé par : , Edité par : GNC Communication, Créé le : 18-04-2014 , Mise à jour le : 30-09-2014

Maison d'architecte à Pugny, sur les hauteurs d'Aix-les-Bains

Maison d'architecte à Pugny, sur les hauteurs d'Aix-les-Bains

Maison d'architecte à Pugny, sur les hauteurs d'Aix-les-Bains

Maison d'architecte à Pugny, sur les hauteurs d'Aix-les-Bains

Contacter l'agence



* Protection des données personnelles
360-immobilier-aix-les-bains

360 Immobilier
4, rue Davat
Aix-les-Bains