Nous consulter

Chindrieux

Un domaine historique à deux pas du lac

C’est sur les rives nord du lac du Bourget que s’étendent les terres de la Chautagne. Favorable à la culture des vignes et d’essences provençales, l’exception Savoyarde a le privilège d’avoir un climat très doux. Au cœur du village de Chindrieux, une demeure héritée de 1869 est mise en vente. Ancrée sur un vaste domaine orné de dépendances surdimensionnées, elle nécessite d’être restaurée. Ici, pas de limitation de COS ! Transformation de chambres d’hôtes, pose de pilastres sous la corniche, applique de peintures neuves… Que les frontières de l’imaginaire soient transcendées pour faire naître l’improbable.

Maison en ChautagneAu fond d’une cour qui craque au rythme des pas qui unissent et désunissent des cailloux jaunis, la demeure expose avec fierté sa robustesse héritée d’un autre âge. Oh, de-ci de-là, on voit bien de la peinture qui s’écaille, une gouttière rouillée ou bien, les empreintes d’une végétation rampante ; en somme, quelques éraflures causées par le temps qui passe. 145 ans après son édification, l’usure de la résidence est dans l’ordre des choses. Une rénovation s’impose. Naturellement, c’est l’occasion pour les futurs résidents de s’approprier les lieux et de dresser une séante transition temporelle. De quoi permettre à la propriété héritée du Second Empire de retrouver tout son clinquant. Construite en pierre sèche, ses lignes symétriques instaurent l’équilibre au cœur du domaine éclectique. Encadrés par quatre chaînages d’angle harpés, les murs très épurés signent l’authenticité des lieux. Une assise horizontale en pierre de taille soutient la structure et cerne une porte double en bois. Les vitres carrées, les moulures des panneaux et l’ouvrage de sa poignée elliptique donnent du relief à la façade. La symétrie des fenêtres permet quant à elle de structurer l’édifice et notamment de laisser au spectateur une bonne appréciation de ses dimensions. En longueur, trois fenêtres, en largeur, deux fenêtres ; cadence rythmée par la proportionnalité de la bâtisse. À cela s’ajoute une porte vitrée secondaire qui dessert le jardin ainsi qu’une porte-fenêtre côté cour. Au sommet des hauts murs, une corniche à gorge blanche vient souligner une imposante toiture à croupe surmontée de cheminées massives et couronnée d’épis. Quant à l’intérieur de l’édifice, des travaux s’avéreront nécessaires. Ses exubérants volumes et sa hauteur sous plafond constitueront à ce titre des pistes de réflexion intéressantes. Entre autres, d’anciennes cheminées, de nombreux rangements, du parquet et du carrelage fleuri en céramique pourraient très bien se mêler à la décoration qui fera revivre la demeure de l’intérieur. Munie de 9 pièces lumineuses, elle développe une surface habitable de 212 m2 dont une terrasse de 60 m2 et 5 chambres. À cela s’ajoutent 90 m2 de combles aménageables ainsi qu’un sous-sol de 112 m2 incluant une cave voûtée en molasse et un immense garage avec pressoir. Au-dehors, le domaine arboré est divisé en deux parties d’une façon très « théâtrale » ; l’une dédiée à la cour et l’autre à un vaste jardin. Avec ses 2 700 m2, le terrain surdimensionné constitue une réserve inépuisable de bien-être et gagne les faveurs du climat qui borde le lac du Bourget. À 15 km d’Aix-les-Bains et 35 km d’Annecy, le village de Chindrieux est plus particulièrement situé à 5 minutes des berges nord de l’étendue d’eau et de ses plages. Territoire rural et agricole, la Chautagne accueille un vignoble de 230 hectares sur lequel 180 viticulteurs produisent des crus de Savoie. L’hiver, Chindrieux récolte la chaleur emmagasinée dans le lac et l’été, c’est sa fraîcheur qui est transmise. La disposition des massifs environnants et l’abondance de lumière est propice à la culture d’essences particulières à l’instar de figuiers, d’amandiers et de quelques oliviers pour un microclimat presque Provençal. Alors, dans ces conditions, profiter des espaces extérieurs est un bonheur. À l’entrée de la cour, deux dépendances à restaurer se font face. Munie d’un toit à demi-croupe, la première est une imposante grange de 180 m2 au sol employée par le passé comme écurie et comme forge. Une surface qui doublerait avec la mise en place d’un étage supplémentaire. La seconde est un four à pain de 64 m2 au toit semblable. Le potentiel de rénovation est énorme. En zone constructible, le terrain ne connaît pas de limitation de COS ( Coefficient d’Occupation des Sols ). Qu’il accueille une maison de campagne, un gîte ou encore des chambres d’hôtes ; le domaine sommeille sur le terreau de possibilités infinies qui ne demandent qu’à germer. Pensez-vous être la personne de la situation ?

Rédigé par : , Edité par : GNC Communication, Créé le : 30-09-2014 , Mise à jour le : 30-09-2014

Maison en Chautagne

Maison en Chautagne

Maison en Chautagne

Contacter l'agence



* Protection des données personnelles
concept-immo-culoz

Concept Immo
45/6, Avenue Jean Falconnier
01350 Culoz