1 annonce

Immobilier à Annecy

L'immobilier à Annecy, secteur de prestige

Secteur haut de gamme associé à sa qualité de vie et son dynamisme économique, l'immobilier à Annecy attire une populaton davantage panachée. À 50 km au nord de Chambéry et 40 km au sud de Genève, on peut comprendre la nervosité du secteur immobilier de Haute-Savoie dans la préfecture. Cité médiévale charmante aux faux airs de paradis perdu entre lac et montagnes, L'immobilier à Annecy a toujours affiché une image de ville bourgeoise : à titre d'exemple, son prix moyen au mètre carré est de 3300€ alors que celui de Chambéry est de 2400€. Classée Ville d'Art et d'Histoire, la “Venise des Alpes” séduit tout d'abord avec ses monuments (dont neuf labellisés "patrimoine du XXe siècle" comme le Château d'Annecy, le Palais de l'Isle ou encore le Château de Novel).

Un marché immobilier à Annecy en phase avec une économie dynamique

Mais si l'offre de l'immobilier à Annecy est soumise à la qualité des vieilles pierres et du paysage de carte postale, la préfecture haut-savoyarde n'a rien à envier aux autres en terme d'emploi avec son taux de chômage à peine au-dessus de 6%, ses grandes entreprises comme Salomon, SNR Roulements ou encore Entremont et son dynamisme économique naturel (569 créations d'entreprises en 2004). Paysage de rêve, économie au beau-fixe... L'immobilier en Haute-Savoie est une valeur sûre, et particulièrement à la capitale du 74. Que votre choix se porte sur un charmant studio (12,8% des logements à Annecy), un confortable appartement trois pièces (30% des logements à Annecy) ou une villa de 280 m2 au coeur d'un parc de plus de 1500 m2 dont voici l'annonce Vallat Premium  (5 pièces et plus comme 11,4% des logements), soyez garanti que votre bien immobilier dans Annecy n'est pas perdre de la valeur rapidement. Et au jour de tout ceci, on comprend alors pourquoi, après une chute fin 2009 due à la conjoncture, le prix de l'immobilier à Annecy a à nouveau augmenté pour revenir à son prix initial. Nouveaux acquéreurs, faites le bon choix : quelque chose nous dit qu'il pourrait bien ne pas arrêter son augmentation ici.

Lire également :

Rédigé par :ÔHM Magazine
Edité par: GNC Communication